Glyphosate et prise de conscience

October 4, 2017

Un message alarmant comme tant d'autres... Pointer le doigt vers ce qui est négatif n'est pas toujours la bonne méthode (toujours ce dilemme entre informer et apeurer).

 

Pratiquer la sophrologie, cette ouverture de conscience, permet d'être vraiment plus à l'écoute de ce qui est bon pour nous et de laisser ce qui est toxique; d'être plus à même de décider pour soi, sans se laisser envahir et influencer par les messages publicitaires ou de communicants qui tentent de nous expliquer que nous sommes à l'abri en consommant 5 fruits et légumes par jour.

 

Lesquels? Comment sont-ils produits? Est-ce en respect avec la Terre qui nous porte? Avec ceux qui les cultivent? Et nous, quand nous les ingérons, quelles conséquences sur notre organisme? 

 

Encore une fois, nous sommes libres de choisir... mais en conscience

 

!

 

Le reportage de L'Obs: ICI

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

DEEP prépare sa mue

June 2, 2019

1/1
Please reload

Posts Récents

November 17, 2019

Please reload

Archives